X FERMER

NAVIGATION

Télécharger le catalogue Fourgons Concessionnaires Espace professionnel Occasions Emploi Le club Groupe Rapido Actualités
FR DE EN NL ES IT SV AT PT CZ DK FI NO SL BE FR BE NL CH FR CH DE

Rencontre avec Armony et Samuel - Du Mont Ventoux au Colorado Provençal

Ils sont jeunes, ils sont amoureux et ils ont une soif d'aventures insatiable jusqu'au Colorado Provençal ! Armony et Samuel (Horizon Voyages) ont passé quinze jours en fourgon aménagé DREAMER cet été. Aujourd'hui, ils vous racontent comment le fourgon aménagé s'est imposé à eux comme la plus belle façon de voyager et de découvrir le monde.

Dans une série de trois articles, découvrez pourquoi choisir le fourgon aménagé, et suivez leur périple en France, du Mont Ventoux au Colorado Provençal et des Gorges du Verdon au Lac d'Annecy.

L’aventure peut enfin réellement commencer.

Et quoi de plus insolite pour débuter cette belle histoire que d’imaginer passer la nuit au sommet du Mont Ventoux ?

C’est avec cette idée en tête que nous prenons la route au petit matin.

Avant de nous rendre sur le Mont Ventoux, nous décidons de faire une halte de quelques heures aux Gorges de Toulourenc, à 250km de notre point de départ.

L’arrivée aux Gorges est très simple, même avec la largeur de notre fourgon aménagé DREAMER. Nous nous faufilons rapidement sur une place de parking public à quelques dizaines de mètres de l’accès principal.

Munis de petites chaussures d’eau, nous descendons un petit sentier et nous nous retrouvons au cœur des Gorges, les chevilles caressées par le Toulourenc, un petit ruisseau que nous pouvons suivre pendant des kilomètres au milieu d’une nature vierge et de falaises abruptes. Le dépaysement est immédiat et nous retrouvons ce bonheur simple d’être en pleine nature et de s’émerveiller de paysages magnifiques.

Si vous y allez, prévoyez un petit pique-nique et marcher quelques minutes les pieds dans l’eau en remontant le courant jusqu’à trouver un petit endroit isolé où déjeuner au calme.

Après cette journée très agréable et cette belle découverte, nous reprenons la route pour rallier le sommet du Mont Ventoux. 1h et 40km de route sinueuse plus tard, nous touchons au but, nous voilà entre ciel et terre, tout en haut de cette légende du Tour de France.

Nous nous garons sur un bas-côté, le soleil commence à se glisser derrière le décor sublime qui s’offre à nous et, rapidement, les touristes remontent dans leurs voitures et rejoignent la vallée en nous laissant pour seule compagnie ce paysage à couper le souffle.

La nuit tombe, le froid est de plus en plus intense et un vent glacé souffle sans interruption. C’est avec les yeux remplis d’étoiles que nous regagnons notre petite maison roulante pour y préparer un bon petit plat chaud, prendre une douche relaxante et profiter d’une bonne partie de cartes enveloppé par la douce chaleur de notre chauffage qui s’est avéré extrêmement performant dans ces conditions.

Au petit matin, nous nous réveillons aux aurores après une agréable première nuit dans notre DREAMER D43 UP RED ADDICT afin de profiter du lever de soleil.

Nous nous sentons extrêmement privilégiés de pouvoir contempler, seul au monde, un tel spectacle avec une bonne tasse de café chaud.
C’est en vivant ces types de moments que nous tombons déjà, peu à peu, totalement amoureux de cette façon de voyager.
Le soleil a totalement fait son apparition, il est temps pour nous de filer vers une nouvelle étape.

Samuel au volant, direction Rustrel, à 90 km de là, afin de visiter le Colorado Provençal dont nous avons entendu beaucoup de bien.
Nous arrivons à Rustrel après 1h30 de route. Ce sera pour nous le point de départ de la randonnée du jour au cœur du Colorado Provençal.
Mais avant de commencer une marche de 2h en pleine nature sous un soleil de plomb, et voyant Armony plutôt fatiguée suite à notre réveil de 5h du matin au Mont Ventoux, je décide de garer notre maison roulante sur la place principale du village pour qu’elle puisse faire une petite sieste d’une heure ou deux.

Le temps pour moi de trouver la meilleure boulangerie du coin et de préparer un succulent petit déjeuner que nous dégusterons dans le van aménagé avant d’entamer notre randonnée.

Une sieste improvisée, où et quand vous le décidez, c’est aussi ça le luxe qu’offre ce moyen de voyager. Une fois bien requinqués, nous voilà sur les petits sentiers de terre ocre du Colorado Provençal.

Des falaises surplombées de pins majestueux, des cheminées de roche, des dunes blanches et rouges, des lézards filant à toute vitesse en nous entendant approcher, ce lieu porte bien son nom, nous avons l’impression d’être plongés au cœur d’un décor de western américain. Nous n’avons qu’à fermer les yeux quelques secondes pour nous imaginer être à la place de ces aventuriers conquérants, bravant les multiples dangers d’une terre sauvage à la conquête de l’Ouest pour quelques pépites d’or.

Après quelques rêveries, la chaleur écrasante nous pousse à rejoindre le confort de notre van ou nous attendent deux bouteilles d’eau bien fraîche au réfrigérateur.

C’est avec le sentiment d’avoir encore une fois profité à 100% de notre journée et d’avoir eu la chance de découvrir un nouvel endroit somptueux que nous reprenons la route en direction de notre premier camping, trouvé via l’application « Park4night », à 100 km de là, sur les bords du lac Sainte Croix.

Les trois ou quatre derniers kilomètres, à l’approche du camping « Le vieux chêne », sur les bords du Lac Sainte Croix, nous ont rappelé notre road-trip sur l’île du sud de Nouvelle Zélande, où les paysages que nous découvrions à chaque nouveau virage nous obligeaient à nous arrêter pour quelques minutes silencieuses de contemplation.

En ce mois d’août, le bleu du lac Sainte Croix, le vert de la végétation et cette terre ocre rendent le lieu magique. Toutes ces pauses en cours de route nous font arriver au camping à la tombée du jour mais nous réussissons à trouver notre emplacement et à nous raccorder à l’électricité en quelques minutes.

Puisque nous vous disions que c’était un jeu d’enfant.

Après une nouvelle douche relaxante, nous avons le plaisir de faire connaissance avec divers touristes provenant de toute l’Europe, autour d’un stand de vente de fromages et de charcuterie locale.

Heureusement que le frigo est de taille conséquente car nous avons dévalisé l’heureux marchand du jour. Nous pouvons profiter de produits locaux pour nous préparer de délicieuses carbonara à l’italienne.

Le sommeil et la fatigue commençant à arriver après une journée bien remplie, nous décidons d’ouvrir le toit relevable pour une première nuit au milieu des arbres.

En deux clics nous libérons les sangles et poussons sur le toit afin de le déployer automatiquement. Une petite échelle, cachée à l’arrière du fourgon aménagé, nous permet de grimper facilement jusqu’au lit, directement depuis l’intérieur du van, nous laissant découvrir un grand lit de 190 cm par 130 cm, trois petites fenêtres équipées de moustiquaires mais aussi deux petites lampes LED nous permettant de lire quelques pages de nos livres avant de tomber dans les bras de Morphée.

Découvrez la suite des aventures d'Armony et Samuel en vidéo ci-dessous

Rencontre avec Armony et Samuel - Pourquoi choisir le fourgon aménagé ?

Ils sont jeunes, ils sont amoureux et ils ont une soif d'aventures insatiable et ils ont c...

En savoir plus

Rencontre avec Armony et Samuel - Des Gorges du Verdon au Lac d'Annecy

Ils sont jeunes, ils sont amoureux et ils ont une soif d'aventures insatiable ! Armony et...

En savoir plus