X FERMER

NAVIGATION

Télécharger le catalogue Fourgons Concessionnaires Espace professionnel Occasions Emploi Le club Groupe Rapido Actualités
FR DE EN NL ES IT SV AT PT CZ DK FI NO SL BE FR BE NL CH FR CH DE

Rencontre avec Armony et Samuel - Pourquoi choisir le fourgon aménagé ?

Ils sont jeunes, ils sont amoureux et ils ont une soif d'aventures insatiable ! Armony et Samuel (Horizon Voyages) ont passé quinze jours en fourgon aménagé DREAMER cet été. Aujourd'hui, ils vous racontent comment le fourgon aménagé s'est imposé à eux comme la plus belle façon de voyager et de découvrir le monde.

Dans une série de trois articles, découvrez pourquoi choisir le fourgon aménagé, et suivez leur périple en France, du Mont Ventoux au Colorado Provençal et des Gorges du Verdon au Lac d'Annecy.

« Le bonheur n'est pas une destination à atteindre, mais une façon de voyager. » Margaret Lee Runbeck

Un couple, de l’amour et une soif insatiable de découvertes et d’aventures, c’est ce qui nous a poussé, Armony et moi, jeune couple de parisiens trentenaires à sauter le pas et à partir pour un tour du monde au cœur de l’hiver 2018.

Un tour du monde, à la découverte de 17 pays pendant 14 mois, qui nous a mené sur les routes de sel du Salar d’Uyuni en Bolivie, sur les flancs du Mont Fuji au Japon, sur les chemins sinueux du Tongariro en Nouvelle-Zélande, dans les eaux chaudes des Galápagos ou des Philippines et dans bien d’autres endroits merveilleux, au milieu des plus beaux paysages que la terre nous offre.

Durant ce fabuleux voyage, nous avons utilisé toute sorte de moyens de transport : du bus à la pirogue, du ferry au vélo en passant par le scooter et les mini vans locaux.

Mais c’est lors de notre passage en Nouvelle Zélande, entre l’île du Nord et celle du Sud que nous avons fait notre premier road-trip en 4x4 : trois semaines, des centaines de kilomètres, une nouvelle étape tous les deux ou trois jours, un climat très capricieux, des étoiles pleins les yeux et une liberté de mouvement totale.
Le seul petit bémol, vous l’avez deviné : le manque de confort et le mal de dos qui se faisait ressentir après quelques nuits d’affiliées dans la voiture.

Il nous fallait également trouver des campings régulièrement afin de pouvoir cuisiner correctement et profiter de sanitaires ou d’un petit bungalow chauffé.
Malgré les quelques inconvénients d’un long séjour en 4x4, le road-trip nous est apparu comme étant la plus belle façon de voyager.

Samuel

Samuel

Armony

Armony

Dès notre retour à Paris, en repensant à toutes ces expériences, le désir de tenter l’aventure d’un road-trip en van aménagé a commencé à se faire de plus en plus intense. En effet, l’idée de pouvoir revivre de tels moments de liberté tout en conservant le confort d’une petite maison roulante nous paraissait être une idée formidable.

Après un long confinement et des envies de voyages plein la tête que nous ne pouvions assouvir, nous avons décidé de nous procurer un van aménagé, le DREAMER D43 UP RED ADDICT, afin de visiter pendant deux semaines un pays que nous connaissons finalement très peu : la France.

À l’approche du jour J, l’excitation mais aussi l’appréhension se faisait de plus en plus grande : Comment allons-nous réussir à conduire un véhicule aussi imposant ? Il faudra faire attention à la hauteur du véhicule pour les péages, les ponts... Pouvons-nous passer dans de petits villages avec la largeur du véhicule ? Comment gérer l’eau à bord, vider la cassette des WC, nous raccorder à l’électricité ? Où est-il autorisé de se garer pour y dormir ?

Autant de questions que d’excuses pour ne pas s’être lancés plus tôt dans cette aventure.

Nous avons été accueilli par Vincent, sur le parking de l’usine RAPIDO en Mayenne.

Il ne lui a pas fallu plus de dix minutes pour que nos principales craintes disparaissent.

La gestion de l’eau dans le van, de l’électricité et des WC nous est apparu vraiment très simple. Tout est centralisé sur un petit tableau de bord tactile qui nous permet d’avoir un œil sur tous les niveaux.

De simples câbles, tuyaux d’arrosage ou de petites manettes à tirer permettent de vider les eaux usées, de recharger en électricité et de remplir les réservoirs, un véritable jeu d’enfant.

Notre première impression en montant à bord a été celle que nous espérions : nous nous sommes sentis immédiatement comme à la maison.

De petites LED au plafond, un éclairage bien pensé pour une atmosphère chaleureuse, un frigo et un chauffage efficaces qui peuvent fonctionner plusieurs jours sans devoir connecter le fourgon aménagé à une source d’électricité.

Nous avons également immédiatement remarqué les banquettes et fauteuils agréables, la petite kitchenette pratique et bien organisée, les placards et tiroirs à profusion mais également la petit salle d’eau avec les toilettes.

Le lit, l’élément qui nous avait le plus manqué lors de notre road trip en 4x4 en Nouvelle Zélande, est grand, confortable et facile d’accès.
Vous l’avez compris, nous nous sommes projetés immédiatement et n’avions qu’une envie : prendre la route avec ce que nous allions rapidement appeler « notre maison ».

Les craintes concernant le fonctionnement du van aménagé s’étant envolées rapidement, nous allions devoir faire face à présent à celles concernant la conduite d’un tel véhicule.

Ayant pour habitude de conduire une petite Mini, nous appréhendions la largeur, la longueur et la hauteur d’un tel engin. Encore une fois, dix minutes et deux ronds-points plus tard, ces craintes s’étaient elles aussi envolées.

Le poste de conduite surélevé, dominant la route et les autres véhicules, les accoudoirs et les larges rétroviseurs nous procurent une bonne sensation de sécurité et rendent vraiment la conduite de notre petite maison roulante totalement intuitive. Fin prêts, nous entamons notre périple avec 900 km d’autoroute pour rejoindre Mailhac, près de Montpellier, pour passer deux jours en famille.

Pour avoir déjà fait ce trajet en voiture plusieurs fois, je suis très surpris de ne pas sentir, au volant du fourgon, de sensation de fatigue.
Est-ce dû à l’excitation du départ en voyage ou à la position de conduite très agréable ? Je ne sais pas, mais ce qui est sûr c’est que nous n’avons vraiment pas vu défiler les 900 km.

Nous avons, pendant ce premier trajet, remarqué très rapidement la facilité de repérer la bonne voie au péage : la hauteur autorisée sur chaque ligne est clairement indiquée et il suffit de se positionner sur la bonne voie, cela se fait tout naturellement.

Nous profiterons de ces deux jours en famille pour faire des courses et remplir le frigo de notre maison roulante. Nous avons acheté quelques indispensables pour faire le ménage, la vaisselle mais aussi pour décorer et nous créer un espace nuit vraiment douillet. Nous avons également acheté des chaises de camping et de petits tabourets afin de pouvoir profiter du soleil lors de nos pauses.

Enfin, nous avons vidé nos valises et rangé toutes nos affaires pour les deux prochaines semaines dans les placards et tiroirs.

L’aventure peut enfin réellement commencer.

Rencontre avec Armony et Samuel - Du Mont Ventoux au Colorado Provençal

Ils sont jeunes, ils sont amoureux et ils ont une soif d'aventures insatiable ! Armony et ...

En savoir plus

Rencontre avec Armony et Samuel - Des Gorges du Verdon au Lac d'Annecy

Ils sont jeunes, ils sont amoureux et ils ont une soif d'aventures insatiable ! Armony et...

En savoir plus