X FERMER

NAVIGATION

Télécharger le catalogue Fourgons Concessionnaires Espace professionnel Occasions Emploi Le club Groupe Rapido Actualités
FR DE EN NL ES IT SV AT PT CZ DK FI NO SL BE FR BE NL CH FR CH DE

Le DREAMER D43 UP RED ADDICT testé et approuvé par nos équipes

Marine, chargée de Marketing & Communication pour le Groupe RAPIDO, s'est rendue en famille à la montagne pour tester le D43 UP RED ADDICT en conditions réelles, et presque extrêmes !

C’est bon ? Tout le monde est prêt ? C’est le grand départ. Nous quittons Mayenne le 23 décembre au matin, direction l’Auvergne. A vrai dire, on fera avant tout une étape en famille dans le Cher pour le réveillon de Noël. Dinde et bûche englouties, nous reprenons la route le samedi matin en direction du Mont-Dore.

La météo se fait menaçante, les bas-côtés commencent à blanchir. Nous sommes venus chercher la neige, et quelque chose me dit que nous allons la trouver !

Elle tombe de plus en plus et nos pneus ne laissent plus beaucoup de traces sur la départementale. Par prudence, nous décidons de nous arrêter pour passer la nuit sereinement sur un parking à Herment.

On y est, c’est l’occasion de tester la performance de l’isolation de notre DREAMER, ainsi que son système de chauffage.

Après cette première nuit par -2°, test réussi ! L’isolation de toile de toit joue parfaitement son rôle : on entend le vent dehors mais on ne ressent rien à l’intérieur et le chauffage monte très bien. Et dans le lit du bas, c’est presque trop ! Les plaids emportés « au cas où » (le fameux !) ne serviront finalement pas.

Il faut dire que le chauffage carburant est particulièrement efficace (et silencieux !). Et quel confort de ne pas se soucier de l’autonomie ! Notre bouteille de gaz nous servira uniquement pour le réchaud, et nous sommes assurés de toujours trouver du gasoil facilement ! De plus, la consommation est vraiment raisonnable. Nous l’avons estimée à 7 litres par jour environ avec le chauffage en route à 19°C le jour en utilisation, 15°C en cas d'absence et 17°C la nuit. Température extérieure entre +2°C et -6°C, et toit relevable ouvert (avec isolation toile de toit).

Nous parcourons les quelques 30 km qui nous séparent du Mont-Dore le lendemain matin, mais nous serons stoppés « en bas » à la Bourboule. La neige est tellement tombée dans la nuit que les véhicules ne circulent plus du tout au Mont-Dore et, aux dires de ceux qui redescendent, les courageux qui s’y aventurent passent un mauvais quart-d’heure. C’est décidé, c’est donc le camping des Clarines qui nous accueillera pour les nuits à venir. Et visiblement, nous n’étions pas les seuls à se décider pour le caravaneige en ces fêtes de fin d’année : les emplacements affichent complet !

Bien contents de trouver une place, nous y stationnerons donc pour 5 nuits. Ce qui devait être un petit roadtrip en Auvergne se transforme donc en séjour caravaneige sous 80 cm de neige ! Mais cela ne nous empêchera pas de visiter les alentours grâce aux navettes, et profiter des quelques sentiers déneigés pour nous balader.

La tempête de neige s’intensifiant, la région de la Bourboule a subi plusieurs coupures de courant pendant notre séjour. Là encore, nous étions ravis de pouvoir compter sur l’autonomie de notre DREAMER (jusqu’à 48h sans raccordement au 230V et sans panneau solaire) et de pouvoir continuer de profiter de notre intérieur chauffé (contrairement aux locataires des chalets du camping…).

À l’intérieur, l’espace de rangement était largement suffisant pour trois adultes, y compris avec les encombrantes affaires d’hiver. Les après-skis prenaient facilement place dans la soute, sans risque d’abîmer notre intérieur avec son revêtement de protection et les manteaux sèchent rapidement dans l’espace salle d’eau qui disposent d’une bouche de chauffage. Pour les pulls et autres écharpes, les meubles pavillon de la chambre sont très pratiques.

Sur la route, en parcours mixte, nous avons eu une consommation moyenne très raisonnable de 8,6 L/100 km, qui est grimpée à 11,3L/100 km lors de notre retour sur autoroute (les départementales étant toujours assez mal dégagées). La route est très agréable à bord du D43 UP RED ADDICT. Déjà parce que son gabarit compact fait qu’il se conduit comme une grosse voiture. Et également parce que son toit panoramique SKYVIEW vient apporter la luminosité qui manque habituellement aux véhicules à toit relevable et leur absence de lanterneau. C’est un vrai plus, sur la route, comme à l’étape d’ailleurs !

Retrouvez la Collection DREAMER près de chez vous !

À la recherche d'un fourgon aménagé ou d'un van ? À deux, en famille, entre amis, déc...

En savoir plus

Le D43 UP RED ADDICT testé et approuvé par notre équipe en Auvergne

Vincent, Responsable Marketing & Communication au sein du Groupe RAPIDO, revient sur s...

En savoir plus

Nouveau DREAMER D60 : L’aventure tout-terrain

Avez-vous déjà rêvé d?un ami qui vous suivrait partout ? Celui qui avalerait les kil...

En savoir plus

Découvrez toutes les nouveautés que DREAMER vous réserve !

Parmi les nouveautés phares de cette Collection 2021, la nouvelle implantation D60, parfa...

En savoir plus